Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2009

Paul McCARTNEY : Memory almost full (2007)

etoiles4.jpg

 

 

ILLU_370.jpgEn intitulant son album Memory almost full, McCartney fait bien entendu une double allusion : à l’ère de la musique digitale tout d’abord (pour rappel, l’artiste n'a autorisé que récemment la mise en vente de son catalogue en téléchargement) ; mais également au troisième âge et à ses souvenirs. L’ex-Beatle a en effet enregistré le présent album à 64 ans… Cet âge ne vous évoque-t-il pas une célébrissime chanson qu’il écrivit… il y a 40 ans de cela, sur l’album Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band ?

Avec les excellents Flowers in the dirt (1989), l'Unplugged (1991) ou encore Flaming Pie (1997), la carrière de Paul McCartney prit un nouvel envol artistique. Et en ce début de XXIe siècle il nous fait l’honneur de revenir ponctuellement avec de petits bijoux, dignes de ses premiers albums solos. En effet, même si aucune chanson de Driving rain (2001), de Chaos and creation in the backyard (2005) ou du présent Memory allmost full ne semble formatée pour devenir un tube (hormis peut-être Ever Present Past), le contenu de ces albums sonnent beaucoup plus authentique et indémodable que tout ce que Paul a pu produire dans les années ’80 (cf. les inégaux et édulcorés Pipes of peace, Give my regards to Broadway street, Press to play).

COUV_370.jpgSi je préfère la richesse de ses deux albums précédents, Memory almost full offre encore davantage de spontanéité - un naturel désarmant -, mais aussi un regard lucide - parfois enjoué, parfois mélancolique -  dans le rétroviseur de sa vie.

Les chansons en fin d’album s’enchaînent comme une suite… un peu à la manière du final d’Abbey Road. Le titre End of the end ne fait-il pas aussi curieusement penser à The End sur l'ultime album enregistré par les Beatles ? Heureusement, cela n’annonce pas encore le mot de la fin d'une carrière :  en novembre 2008 paraitra le très bon Electric Arguments de The Fireman (collaboration McCartney - Youth). Et le génie de Liverpool est actuellement à nouveau sur les planches !

Chronique par Louis St-Jo